Une incursion à moto dans le Nord de la Thaïlande : triangle d’or et boucle de Mae Hong Son (Janvier 2016)

Trip réalisé par Elise & Jean-phi du 24 au 30 Janvier 2016

 

Arrivés de Krabi en avion, nous nous sommes payés le luxe d’un vol intérieur pour rejoindre Chiang Mai. Ce luxe ne nous a coûté que 30€/personne mais il n’est pas très écolo. C’est le reproche qu’on pourra nous faire et il est juste!

Toujours est-il que notre arrivée à Chiang Mai marque la deuxième partie de notre séjour de 2 semaines en Thaïlande. Une semaine à explorer les montagnes du Nord : le programme est alléchant.

Arrivant tard, nous avons été précautionneux et avons réservé une petite guesthouse : SDT Home. Elle se situe à l’est de la vieille ville de Chiang Mai, dans une rue des plus calmes. Les propriétaires sont adorables et il ne nous faut que 5-10 minutes pour rejoindre le centre à pieds. Malgré l’arrivée tardive, on prend le temps de flâner dans la vieille ville.

Le lendemain sera consacré à la visite de la ville et à la recherche d’une location de moto pour les 6 jours que nous souhaitons passer dans les montagnes du Nord. Sur les conseils d’un ami, on se rend chez Pop (https://www.facebook.com/popcarrent.th/), 35 Kochasarn Road. Il nous séduit tout de suite de par le choix qu’il a mais aussi parce que ce vieux papi est juste adorable! On fait affaire pour le lendemain: moto (650 v strom), topcases et casques et on laissera nos gros sacs chez lui. On file ensuite acheter nos billets de train pour le retour à Bangkok 6 jours plus tard et on en profite pour s’arrêter dans tous les temples que l’on croise sur notre chemin. Cette ville nous plaît.

Chiang Mai Chiang Mai Chiang Mai

Chiang Mai Chiang Mai Chiang Mai

Chiang Mai Chiang Mai Chiang Mai

Chiang Mai Chiang Mai Chiang Mai

 

Le soir, on se décide à aller voir un match de boxe thaï. C’est dans l’un des ring les plus touristiques, c’est vraiment très joué mais n’ayant pas vraiment eu le choix de par notre présence une seule et unique soirée à Chiang Mai, on s’en contentera. L’environnement nous plaît moyennement, nous sommes entourés de bars et de « jolies » thaïlandai »ses »…mais on profitera malgré tout des matchs.

Boxe thai - Chiang Mai Boxe thai - Chiang Mai Boxe thai - Chiang Mai

 

1er Jour : Chiang Mai – alentours de Wiang Pa Pao (routes 1001 puis 1150)

Le lendemain, levé aux aurores, on s’en va chercher notre moto, trop heureux d’enfin partir à l’aventure! Premier arrêt au marché de Chiang Mai pour le petit-déjeuner tant attendu par Elise (qui était déjà venu il y a 4 ans): un bol de fruits dans du yaourt et du miel. Miam! Et hop, on enfourche la moto direction le Nord.

La matinée se passe plutôt bien même s’il fait vraiment frais. On s’arrête au temple de Mae Pang pour une petite visite et notre arrêt déjeuner à Phrao va nous ravir les papilles: sans doute le meilleur poulet aux noix de cajou jamais mangé! Le départ est plus compliqué, il fait vraiment froid! Et c’est là qu’il faut préciser une chose: nous sommes en plein mois de janvier, le mois idéal pour voyager en Thaïlande, avec des températures très douces mais supportables. Et il s’avère qu’en une journée, nous venons de perdre plus de 10°. Ce n’est pas parce que nous montons vers le nord, c’est juste totalement anormal. C’est l’une des rares fois, il paraît, où les laotiens verront de la neige! Bref, nous n’avons pas de chance. 2 jours sont prévus avec des températures avoisinant les 10°. Le souci est que nous ne sommes pas équipés pour un trip à moto sous 10°: polaire et gore-tex fine seront nos seules et unique protections pour ces 2 jours d’hiver thaïlandais! Bref, l’après-midi est rude: les doigts sont gelés, une pluie fine nous glace et le point de vue entre Phrao et Wiang Pa Pao nous offre une magnifique vue 360° à environ 1m de distance…à peine plus. Bref, lorsqu’on rejoint la route 118, on a vraiment beaucoup de mal à continuer. On décide donc de se prendre une chambre dans un petit hôtel sans nom en bord de route. La douche chaude est une libération, on y passerait la soirée ;-). Il faut avouer qu’à part la douche, cet hôtel est « un peu » glauque. Ça ressemble à un vieux motel d’un thriller américain. Notre chambre est aussi froide que l’extérieur pratiquement et même l’eau s’y infiltre. Heureusement, on se trouve un petit restau bien cosy dans les alentours pour se réchauffer et pour que Jean-phi goûte, pour la première fois, à la fameuse soupe Tom Yam : plat typique thaïlandais. Et autant dire qu’elle réchauffe cette petite soupe !

Boucle triangle d'or - moto Boucle triangle d'or - moto Boucle triangle d'or - moto

 

2ème jour: Wiang Pa Pao – Chiang Rai (routes 118 puis 1)

Nous avons vraiment beaucoup de mal à se mettre en route. Même si notre chambre n’est pas des plus accueillantes, ce qui nous attend à l’extérieur nous donne encore moins envie. Pour finir, on se raisonne mais sincèrement, on est gelé sur la moto : objectif Chiang Rai. On y arrivera très difficilement en passant des heures à essayer de se réchauffer sous un abri de fortune au bord de la route. Les propriétaires du lieu sont adorables, elles viennent nous apporter une petite bouillotte électrique pour qu’on tente de se réchauffer. Mais rien n’y fait, nous sommes gelés, jusqu’aux os. La seule chose positive de cet arrêt: le riz à la mangue dont nous allons nous gaver en attendant de se réchauffer. Cette journée sera loin d’être mémorable mais nous avons atteint Chiang Rai. On se trouve un hôtel un peu plus luxueux que tout ce que nous avons pu tester depuis notre arrivée en Thaïlande mais là, le chauffage au sol et la douche brûlante sont absolument jouissifs! On se réconforte devant un repas typiquement de Chiang Rai, la grillade/fondue à volonté.

Chiang Rai Chiang Rai Chiang Rai

3ème jour: Chiang Rai – Doi Mae Salong (routes 1209 vers Chiang Saen puis 1016 et 1130)

La pluie s’est arrêtée alors certes, il fait encore un peu froid mais on se sent déjà un peu mieux! Première étape de la journée: Chiang Saen. On est aux portes du Laos, au bord du Mekong…qu’est-ce que ça nous fait envie! Mais on n’a pas assez de temps pour une incursion au Laos, ce sera pour un prochain trip. On se ballade dans le marché coloré et on repart pour aller voir le fameux triangle d’or. Cet endroit au croisement de 3 pays: Birmanie, Laos et Thaïlande. Cet endroit est surtout connu pour être le fameux royaume de l’or…blanc! Environ la moitié de l’opium illicite consommé dans le monde vient de là. Pour nous, ce n’est « qu’un » croisement entre 3 pays….qui se ressemblent à cet endroit précis ;-). On repart direction les montagnes et plus précisément, les plantations de thé. Nous passerons la nuit à Doi Mae Salong, une ville aux influences chinoises au milieu des plantation de thé. Les environs sont magnifiques. Dommage que ce soit encore très couvert. Le jour laissé en bas de la porte de notre chambre qui donne sur l’extérieur ne nous fera pas passer la nuit la plus reposante de notre séjour…C’est qu’il caille un peu!

Triangle d'or - moto Triangle d'or - moto Triangle d'or - moto

Triangle d'or - moto Triangle d'or - moto Triangle d'or - moto

Triangle d'or - moto Triangle d'or - moto Triangle d'or - moto

Triangle d'or - moto Triangle d'or - moto Triangle d'or - moto

 

4ème jour: Doi Mae Salong – alentours de Mae Lao (routes 1178, 107 et 1095)

Après une nuit bien fraîche, on commence la journée par une petite ascension vers un temps…mais oh, surprise! La vue est…bouchée ;-).

Petit-dej et on reprend la moto pour redescendre vers Chiang Mai. Sur la route, le soleil commence à pointer le bout de son nez. Ça nous fait un bien fou!! On fait une petite incursion aller-retour sur une route un peu moins empruntée pour s’aventurer un peu plus dans les terres. C’est super joli. Après un plat encore au top dans une petite bicoque de bord de route, on repart sous le soleil :-).

Un peu avant Chiang Mai, on bifurque sur la fameuse route des 1864 virages vers Mae Hong Son. Un coup à droite, un coup à gauche, un coup à droite, un coup à gauche….bon, vous avez compris, on en va pas vous l’écrire 1864 fois…Ce qu’il faut en retenir: ça tourne! Ce qu’on en retient surtout c’est qu’il fait beau! :-)

Alors que le jour commence à décliner, on se décide à trouver un abri pour la nuit. Un panneau « Everest Resort » attire l’œil de Jean-phi. Dès qu’on parle de montagnes, il est attiré comme un aimant ;-). On quitte donc la route 1095 pour monter dans la jungle. On monte, on monte, on monte et on arrive à un cul de sac entouré d’une série de cabanes. On ère autour mais on n’y voit personne. Le lieu a l’air un peu abandonné mais on voit malgré tout des signes de vie dans l’une des cabanes. On décide donc d’attendre un peu car le lieu nous plaît. Au bout de quelques minutes, une maman arrive à pieds du village en bas, avec ses enfants. On tente de communiquer. Pas facile, elle ne parle pas anglais. Elle comprend qu’on souhaite passer la nuit ici. On se met d’accord sur un prix et elle part nous préparer notre cabane. C’est rudimentaire mais le lieu est magique. On comprend qu’en fait, l’hôtel est abandonné et que cette famille a pris possession des lieux…travaillaient-ils ici avant? Peut-être…De notre côté, ça nous est bien égal. On avait juste envie de dormir dans l’une de ces petites cabanes. Ils nous font notre lit, ils changent l’ampoule de la « terrasse », ils nous aident à nous faire un petit feu…On est bien. On ne bougera que pour aller se restaurer dans le village voisin.

Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto

Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto

Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto

Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto

Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto

 

5ème jour:  Mae Lao – Mae Hong Son (routes 1095, 1285 A/R)

On reprend la route au petit matin direction Pai.

Lors de son précédent voyage en 2012, Elise avait entendu de Pai que c’était « the place to be »: Magnifique, encastrée dans les montagnes, ville débordante d’activités…elle semblait tout avoir pour elle. Quelle déception en arrivant à Pai. On s’attendait du coup à une ville réellement encastrée dans les montagnes. En réalité, les montagnes l’entourent, mais de loin. C’est une ville sans grand intérêt à notre goût. On y passe un peu de temps au marché mais on se remet très vite en route. Avant de se diriger vers Mae Hong Son, on se fait un petite incursion vers la frontière birmane avec un aller/retour de la route 1285 vers Huai Phung.

Arrivés à Mae Hong Son, on se trouve un petit hôtel au bord du lac. C’est paisible, joli…On prend le temps de se reposer un peu avant d’aller manger dans un bouiboui un peu à l’extérieur du centre même et de flâner dans le marché de nuit.

Dernière vraie nuit en Thaïlande puisque le lendemain, nous dormirons dans le train de Chiang-Mai à Bangkok et qu’ensuite, nous dormirons à l’aéroport même avant de prendre notre avion…Ce ne sera certainement pas la meilleure nuit pour Elise qui la passe quasi intégralement aux toilettes.

Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto

Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto

Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto Boucle de Mae Hong Son - moto

 

6ème jour – Mae Hong Son – Chiang Mai (routes 108, 1263, 1192, 1009 et 108)

Difficile de repartir pour Elise, la journée se passera au radar. C’est dommage car, encore une fois, la route est très sympa. On passe par le Doi Inthanon (le plus haut « sommet » de Thaïlande). Il fait beau, chaud….On rejoint la route 108 pour la fin de ce périple. La circulation commence à se faire dense aux abords de Chiang Mai…qu’on était bien dans les montagnes!

Chiang Mai, Pop pour rendre la moto et récupérer nos affaires, un petit coup de tuktuk pour rejoindre la gare et nous voilà reparti vers Bangkok et la fin de notre séjour thaïlandais. Vivement les prochaines aventures. Le trip moto nous a bien plu en tout cas, c’est à refaire !

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *