Partir en Tour du Monde / Voyager à long-terme : bien choisir son Equipement

 

NOTE: cet article s’adresse aux personnes souhaitant faire un Tour du Monde « sac à dos » : ce que j’appelle personnellement un tour du monde classique (sans aucune note péjorative puisque c’est ce que j’ai fait moi-même) : avion pour les principales liaisons et transports locaux ensuite + quelques treks qui peuvent jalonner le parcours. D’autres articles seront dédiés à l’équipement pour un tour du monde à vélo ou autre…

 

Quand vient la question de savoir ce que vous allez devoir/pouvoir emmener en Tour du Monde, cela peut vite devenir un vrai casse-tête !

Il ne faut pas trop vous encombrer et en même temps, vous partez pour une longue période et vous vous dites qu’il ne faut manquer de rien….au début on se dit toujours que non, on n’a pas besoin de grand-chose et puis on commence à faire sa liste et …elle s’allonge, elle s’allonge et elle s’allonge…et si vous vous écoutiez sans être un minimum rationnel, vous pourriez vite avoir un sac de 20kg ;-). Alors certes, on peut ne partir avec rien et se dire qu’on achètera sur place au besoin…Mais on peut aussi se dire qu’on va faire notre sac, le plus optimisé possible, dès le départ et une bonne fois pour toute. On n’y ajoutera rien durant le voyage!

Nous allons, dans cet article, essayer d’être le plus rationnel possible et vous donner quelques conseils pour vous éviter de trop vous casser la tête.

Nous catégorisons l’équipement à emmener selon les thématiques : les vêtements, le matériel (sac de couchage, tente…), le matériel informatique, la pharmacie, les gadgets.

La première question que l’on pose en général concernant l’équipement n’est pas une vraie question à mon sens. Elle n’a pas lieu de se poser, la question étant : sac à dos ou valise ? La réponse est évidente pour moi car à moins d’être extrêmement fortuné, mais dans ce cas, vous ne serez pas sur ce blog, vous allez devoir être flexible dans vos déplacements pendant votre voyage…il vous faut donc un sac à dos.

La valise n’est absolument pas pratique pour prendre le train, les tuks tuks, marcher jusqu’à la gare ou l’arrêt de bus, etc etc.

Premier point d’équipement donc :

Le sac à dos

Le tour du mondiste moyen va partir avec un sac à dos 60L + un petit sac à dos. Personnellement, je suis partie avec un sac à dos ultralight 40L + un sac à dos 20L. Mais nous étions 2 et mon partenaire avec un sac 60L….Ce que je conseille à postériori : si vous êtes une femme, un sac à dos 50L / si vous êtes un homme, un 60L est envisageable. A côté de cela néanmoins, je ne conseille pas de prendre un sac à dos « rigide » de 20L en supplément mais un sac souple qui pourra se ranger dans votre sac à dos de 50/60L quand vous aurez besoin de faire un peu de marche avec tout votre chargement. Tout ce que vous emmenez doit donc être contenu dans un sac de 50L! Pour avoir effectué beaucoup de distances avec mon sac 40L + mon sac à dos 20L que je mettais sur l’avant, je vous assure que ce n’est vraiment pas pratique et très encombrant.

Quelques exemples de sacs pliables pratiques à emmener: sac Sea to summit ultraléger / Sac pliable / Sac Caribee

  • CONSEIL SAC A DOS : un sac à dos 50L/60L + un petit sac à dos souple pour les visites à la journée (qui peut se ranger dans le gros sac à dos pendant les phases de transition).

Votre sac à dos va être baladé : dans l’avion, dans les soutes de bus, posé par terre de façon répétée, jeté…Il vous faut absolument le protéger ! L’élément indispensable : le sursac. C’est l’un des élément les plus utile que j’ai emmené pendant mon tour du monde : la housse d’avion pour mon sac à dos. C’est souple et ça se range donc facilement dans le sac quand on en n’a pas besoin. Ça sert à protéger le sac dans tous les transports que vous allez prendre : protection de la pousière/saleté.. + protection de vos biens car vous allez pouvoir cadenasser votre sac grâce à cette housse.

Votre housse peut également vous servir de raincover => du 2 en 1 très pratique.

Enfin, vivre un an voire plus avec un sac à dos, ça peut rendre fou. Je ne sais pas si vous vivez la même chose que moi mais quand je range mes affaires dans mon sac à dos, si je n’organise pas un minimum, je mets 10 minutes à retrouver précisément ce que je cherche, pour peu que je ne doive pas tout enlever pour trouver ce que je cherche (et donc ensuite: tout remettre!). L’une des meilleures idées lors de la préparation de mon sac à dos a donc été d’acheter pleins de petites housses de rangement de différentes tailles en fonction des besoins: une housse assez grande pour tous mes vêtements, une housse toute petite pour mes câbles électriques, une housse pour mes affaires de toilettes, une housse pour mes bricoles (ustensiles de couture, fil à linge, etc.) etc. Sincèrement, mon sac était très facile et rapide à faire tous les matins!

  • CONSEIL : les housses de rangement pour organiser son sac à dos
L'Astuce Traveleasy
Les housses de rangement pour organiser et compartimenter son sac à dos

Pour résumer :

Sac etc

 

Les vêtements

Concernant cette rubrique, j’ai un point de vue que certains, peut-être ne partageront pas…J’étais plutôt du genre à ne pas trop investir dans des vêtements techniques mais pour mon tour du monde, je m’étais dit qu’il ne fallait pas lésiner sur le prix et avoir des vêtements de qualité. Résultat, je me sers toujours de mes vêtements de tour du monde (je suis revenue en Septembre 2013 !) et pour rien au monde je ne regrette mes investissements largement rentabilisés.

  • CONSEIL : prévoir un budget large pour investir dans des vêtements techniques, de qualité.

Savoir quoi emmener en terme de vêtement, ça peut paraître compliqué. En effet, vous allez passer à travers des climats totalement opposés parfois. De mon côté, je passais en Mongolie et au Népal (climat très froid) puis dans des pays très chauds puis NZ et Australie avec des climats mitigés…Bref, cela peut représenter un casse-tête.

Mais si vous avez de bons vêtements bien choisis, ça n’en est pas vraiment un.

Les indispensables pour affronter tous les climats:

  • une polaire powerstretch. Ne pas lésiner sur cette polaire. La technologie doit être Polartec® et elle doit être Power Stretch®. Une polaire powerstretch colle au corps, c’est pour ça qu’elle est plus efficace et que vous ressentirez bien plus la sensation de chaleur. Cette polaire vous servira dans des climats très froids et mitigés et dans les bus avec clim des pays chauds.
  • Une gore-tex : elle vous servira de coupe-vent et de vêtement de pluie. Une gore-tex 3 couches légère est l’élément indispensable !

 

Pour affronter les climats très froids:

  • Une doudoune très légère et compacte. Personnellement, j’en ai acheté une après mon tour du monde et je regrette de ne pas l’avoir eu pendant mon voyage! A l’époque, en plus de ma powerstretch, j’avais emmené une seconde polaire bien plus lourde mais avec la technologie windstop pour les grands froids. En fait, je l’ai assez peu utilisé (un peu au Népal et en NZ) mais à postériori, je sais que ma doudoune aurait fait l’affaire et m’aurait pris bien moins de place!
  • Des sous-vêtements thermiques : indispensable! Au final, vous n’allez emmener que un ou 2 pantalons légers. Il faudra donc compenser par une sous couche thermique

Voici donc les 4 éléments techniques indispensables, à emmener. Pour vous orienter un peu plus, voici ce que j’ai emmené de mon côté pour ces éléments techniques (ou ce que j’ai pour ma doudoune)…je suis une femme ;-), il vous faudra chercher la version homme si vous voulez me ressembler !

Polaire powerstretch mammutMammut Aconcagua Hoody Polartec Powerstrech
Marque: Mammut
Cette version ne semble plus exister mais cela vous donne une idée.
La capuche rajoute du poids. J'avais acheté cette polaire sans capuche
pour mon Tour du Monde.
A mon retour, j'en ai racheté une avec capuche...elle m'a manqué!
Prix: 100-150€
Gore tex haglofVeste Gore Tex Endo de Haglofs
Elle semble aussi avoir été remplacée (par la Gram?). C'était une 3 couches active shell.
Franchement rien à redire: super coupe et très efficace.
Aujourd'hui, j'ai une nouvelle gore-tex: une Arcteryx , encore plus efficace à mon sens
mais moins près du corps.
Prix: 200-250€
Arcteryx doudouneLa meilleure doudoune du monde selon moi ;-): la Cerium LT d'Arcteryx.
Super légère et compacte avec un bon pouvoir gonflant !
Et elle a une super coupe très féminine.
Prix: 350€

 

Pour compléter votre sac, nous vous proposons une petite liste de ce qui peut composer votre sac :

  • CONSEIL : pour tous vos vêtements, prenez des matières sui sèchent rapidement.
    • 2 pantalons en toile : ils doivent être légers et sécher rapidement… Eviter les couleurs trop salissantes.
    • 1 à 2 short léger + pour les filles : 1 jupe.
    • 3/4 tshirt / débardeurs
    • 1 tshirt manches longues léger
    • 1 pull léger
    • 4/5 culottes / boxer & 2 soutien-gorge dont un « sportif »
    • 4/5 paires de chaussettes : 2 chaudes et 2 plus légères
    • 1 paire de gants
    • 1 bonnet
    • 1 bandeau / buff
    • 1 maillot de bain

Au global, ce qu’on peut retenir, c’est que sur la totalité de votre « garde-robe », vous n’allez emmener que 1/10ème voire 1/20ème pour certains…mais il faut l’accepter ! Vous n’avez pas besoin de grand-chose : la légèreté prime et la lessive ou même le savon sont là pour ça… ;-). Vous verrez que vous ne serez même pas obligés de faire votre lessive vous-même car dans beaucoup de pays, faire faire sa lessive ne vous coûtera que 1-2€.

 

Les chaussures

 

Voilà une vraie question, la problématique étant: chaussures de randonnée ou pas?

Chaussures de randonnée: le choix!

Les chaussures de randonnées, c’est lourd et encombrant. Il faut donc bien y réfléchir avant de se dire que c’est indispensable: allez-vous faire beaucoup de randonnée et qui plus est de la randonnée un peu technique? Avez-vous les chevilles fragiles? Si à ces 2 question la réponse est oui, alors ne tergiversez pas trop, emmenez vos meilleures chaussures de rando. Essayez de les avoir fines et un minimum présentables pour pouvoir les mettre aussi bien en rando qu’en ville ;-). Personnellement, j’ai emmené des chaussures de randonnée pour mon périple. Je ne l’ai pas particulièrement regretté mais je pense, à postériori, que je ne ferais peut-être plus ce choix. Cela m’aurait manqué sur une seule partie de mon voyage: mon trek de 15 jours au Népal.

Chaussures confort: légères et pratiques :

  • Des baskets

Si vous ne prenez pas de chaussures de rando, prenez donc des baskets confortables ou des petites chaussures de rando plus discrète. Personnellement, j’ai fait l’acquisition de petites chaussures de rando basses très légère et féminines et c’est ce que j’emmènerais aujourd’hui si je repartais faire un tour du monde.

  • Des tong ou des sandales (pour un utilisation un peu plus polyvalente).

 

Et voilà….pas besoin de plus en terme de chaussures. L’important c’est le choix de ces 2 paires: elles doivent vous plaire et vous devez avoir plaisir à les porter tous les jours!

L'Astuce Traveleasy
Ne pas emmener de chaussures de randonnée: cela alourdit et encombre votre sac à dos

 

Le matériel de « camping »

C’est là que la question peut devenir plus délicate : emmener un sac de couchage oui/non ? Emmener une tente ? Emmener une popote ? Pour le coup, cela dépendra de ce que vous comptez faire pendant votre tour du monde…Comme je me suis posée ces questions et que j’ai fait des choix, je vais vous faire part de mon expérience….et tenter de vous apporter les pour et les contre de chaque élément de question.

Un sac de couchage ?

Pour moi : oui. Et j’irai même plus loin car pour ce qui me concerne, j’ai emmené un sac de couchage très technique et très chaud…Certes, il ne m’a pas servi pendant mes mois en Inde ou en Asie du Sud Est (quoique les nuits sont parfois froides dans certaines contrées…je l’ai utilisé il me semble au Vietnam et au Laos) mais il m’a clairement beaucoup servi et beaucoup nous ont regardé avec envie notamment en Mongolie, au Népal, en Bolivie ou au Pérou…

J’ai donc emmené un sac de couchage confort -9° / extrême -18° avec un garnissage en duvet 700 cuin. Cela peut paraître extrême mais au final, il pèse à peine 1,1kg alors qu’un sac de couchage ultralight de chez Decat’ confort 0° va peser 1,2kg…Certes, l’investissement n’est pas le même. Il faut compter 250€ pour un tel sac de couchage (contre 130€ chez Decat’). Personnellement, je ne regrette pas mon choix et encore une fois, mon sac de couchage me sert pour toutes mes péripéties depuis…

Le modèle que j’ai choisi : Le BAZA+ de chez Yeti (une marque polonaise très peu connu). Super qualité.

En complément, j’ai emmené un drap de soie. Cela est une vraie source de chaleur en plus quand on le met en complément du sac de couchage (+5°) et au Népal, c’était bien utile. L’avantage, c’est que dans les pays chaud, vous ne pourrez dormir que dans votre drap de soie…

  • SAC DE COUCHAGE : Oui

                       + DRAP DE SOIE !

Une tente ?

Selon les itinéraires, s’encombrer d’une tente peut s’avérer vraiment inutile. Presque partout dans les pays habituellement visités lors d’un tour du monde, on dort dans des guesthouse…Personnellement, la question s’est vraiment posée de mon côté pour 2 pays principalement : l’Australie et l’île de pâques.  En Australie, nous avions décidé de louer une voiture car cela était vraiment économique (très peu cher) et vu les coûts d’auberge et hôtels, il était hors de question d’y dormir. => nécessité d’une tente. Il s’avère qu’acheter une tente renvient assez cher en Australie….surtout si on souhaite acheter une tente light que l’on garde ensuite…Et pour une tente moins cher, vu le prix, ça fait quand même un peu mal de la « jeter » à la fin du séjour, surtout que nous en avions besoin ensuite sur l’île de pâques. De plus, nous avions déjà une tente ultralight 2 personnes….

Les parents de mon partenaire venant nous voir au Cambodge, juste avant l’Australie, il nous ont donc amené notre tente que l’on s’est donc trimbalé les 6 mois restants de notre séjour. Elle pèse 2kg  et est assez compacte donc cela restait raisonnable mais cela peut présenter une contrainte, surtout quand on voyage seul. Elle nous a bien dépanné en Australie, sur l’île de pâques et au final au Pérou où nous avons pu faire des treks en autonomie…On conseille s’il vous reste un peu de place et que cela ne vous rajoute pas un surpoids hallucinant !

  • Une tente ? Pourquoi pas….

Une popote ? Un réchaud ?

Emmener un réchaud, cela signifie que vous faites un tour du monde très typé « trek ». Dans ce cas-là, ok ! C’est indispensable ! Sinon : Non !

Si vous emmenez un réchaud, on vous conseille un Primus multifuel qui fonctionne donc au gaz ou à l’essence…Très pratique quand vous ne pouvez pas trouver de gaz partout (et surtout ne pas emmener de bouteille de gaz dans l’avion 😉 ).

 

Emmener une popote : comme pour la tente, cela se discute. Nous en avons emmené une petite et elle nous a bien servi, pour les mêmes raisons que la tente, mais nous ne considérons pas que c’est l’élément indispensable d’un tour du monde!

 

Indispensable camping  Optionnel Camping  Non nécessaire camping

 

Le matériel informatique

On a tendance à se surcharger en matériel informatique…tendance du moment puisqu’on est quand même sur-connecté. Le problème, c’est que souvent, ça pèse et en plus, ça pèse son pesant d’or.

Ce qui est sûr, c’est qu’en tour du monde, vous avez envie de prendre des photos et de pouvoir communiquer avec vos amis / votre famille voire, de tenir un blog.

Prendre des photos

On n’arrête pas de devoir faire des choix car encore une fois, on ne peut pas s’arrêter à se dire qu’on va emmener un appareil photo. Il faut savoir quel type d’appareil photo on va emmener : reflex, bridge, compact, hybride…? Le choix est vaste.

Au final, à moins d’être des chevronnés de la photo, on vous conseille d’emmener tout simplement un bon compact. Vous ferez de très belles photos et très beaux films, il prendra peu de place et de poids dans vos affaires et vous n’attirerez pas trop la convoitise.

Par contre, ne lésinez pas sur les cartes SD. Elles doivent permettre d’avoir beaucoup de de contenus et être de bonne qualité. Emmenez-en 2 voire 3.

  • CONSEIL: un compact + 3 cartes SD

Communiquer

Pour communiquer par Skype ou les réseaux sociaux avec vos proches, une tablette voire un smartphone peuvent suffire.

Dans tous les cas, vous devez emmener un téléphone portable. Il pourra vous être utile en cas de pépin sur place.

ASTUCE: penser à faire débloquer votre téléphone portable avant de partir pour pouvoir y mettre des cartes sim locales si nécessaires + penser à contrôler pour voir si votre téléphone capte à l’étranger (optionnel chez certains opérateurs)

Pour tenir un blog, c’est un peu plus compliqué. Il vous faudra écrire, charger les photos et les sélectionner, etc. On conseille dans ce cas d’emmener un PC. De notre côté, nous avions emmené un ultrabook (type MAC) très léger : 1,1kg…Il était indispensable pour tenir notre site et nous a été bien utile pour regarder des films le soir de temps en temps :-).

Dans tous les cas, prévoyez un système pour charger vos photos sur le net de temps en temps ou pour les dupliquer sur un disque dur externe. Ne prenez surtout pas le risque de les perdre avec une seule copie!

  • CONSEIL: téléphone + tablette ou PC + disque dur pour copier les photos

S’occuper

  • Une liseuse

Si vous adorez lire, ça peut être l’accessoire utile en voyage. Elles sont très légères en général et permettent d’avoir un nombre incalculable de livre avec soit. Certes il existe dans toutes les guesthouses, des bourses d’échange de livres…mais parfois, à la vitesse où on lit…une liseuse peut s’avérer utile et moins lourde qu’un bouquin (surtout quand on part en trek pour quelques semaines).

CONSEIL: plusieurs appareils informatiques différents = plusieurs câbles de recharge à emmener. Pensez à identifier à quel appareil appartient quel câble avec une petite étiquette sur chaque câble pour les retrouver plus facilement. Rangez tous vos câbles dans une toute petite housse de rangement.

 

Matériel informatique

 

Les petits accessoires pratiques

On peut acheter pleins de choses utiles qu’il nous manquerait en cours de route, mais quelques petits accessoires, sont vraiment utiles et légers à emmener.

  • Un couteau

Qu’il soit couteau suisse ou pas…dans tous les cas, ne l’oubliez pas!

  • Une petite trousse de couture

Ça peut paraître ridicule mais une ou 2 petites bobines de fil solide, une aiguille et quelques épingles, ça ne pèse vraiment pas lourd et ça peut tellement dépanner! La mienne m’a servi à plusieurs reprise donc une fois pour réparer le sac à dos 60L!!! L’une des bretelles à lâché après 4 mois de voyage et devinez quoi? Avec mon petit fil, il a tenu l’année entière!

  • Du fil à linge / de la grosse ficelle

C’est le petit truc utile. Il m’a servi pour étendre mon linge mais aussi pour réparer le coffre de la voiture de loc’ en Argentine 😉

  • Des bouchons d’oreille

Parce que parfois dans les dortoirs, les trains, les bus….ça peut être très utile!

  • Un bouchon d’évier universel

Souvent, dans les guesthouse, vous aurez des éviers sans bouchons. Ce n’est pas toujours très pratique pour faire sa lessive. Il existe des bouchons universels en caoutchouc très légers. Personnellement, j’en avais emmener un et il m’a très très peu servi => Pas indispensable.

  • Un stylo!

Et un petit carnet si vous le souhaitez, mais un stylo est indispensable, notamment à emmener avec vous dans l’avion pour remplir vos formulaires d’arrivée et demandes de Visa…

  • Un petit manuel pour se faire comprendre

Vous remarquerez que dans certains pays, la communication est difficile. En Chine, en mongolie, dans les contrées reculées de beaucoup de pays…impossible de parler anglais! Nous avions emmené un guide que l’on a trouvé très sympa, compact et utile: le G’Palemo.

  • Des cadenas (à code)

Ils vous serviront à fermer vos sacs lors des transports en bus / avion et ils vous serviront aussi à fermer un casier si vous dormez en dortoir…A code biensûr au risque d’en prendre la clef sinon…

  • Une pochette de sécurité

Indispensable!!! Qu’elle soit de ceinture ou en bandoulière, elle est un élément indispensable. Vous y rangerez votre carte bleue et vos billets si vous avez fait un gros retrait, alors que vous garderez toujours accessible dans une poche un porte-monnaie avec un peu de liquide et une CB périmée (cf. mon article – Comment bien choisir sa banque)

Petit matériel

 

Les affaires de toilette

 

Oubliez les produits de beauté, le maquillage, les crèmes…il va falloir faire léger! Personnellement, je n’ai pas trop de problème de ce côté là puisque je ne me maquille jamais ni n’applique une quelconque crème quotidienne ;-). Pour un tour du monde, il va falloir faire simple. Portant des lentilles, ma trousse de toilette s’alourdit systématiquement: lentilles pour une année, produit lentille, lunettes…Néanmoins, il faut savoir que vous n’allez pas pouvoir porter des lentilles pendant un an. Beaucoup de pays ne vous le permettront pas à cause de la poussière beaucoup trop importante. Vous risquez alors de choper des conjonctivites ou autres saletés. Si vous portez des lentilles, je vous conseille d’en prévoir pour maximum 6 mois. Le reste du temps, il vous faudra vous réhabituer à vos lunettes! Conseil: vos lunettes doivent être de composition plutôt solide (plutôt du plastique) car, je vous assure, elles vont être maltraitées!

  • La trousse de toilette

Évoquons déjà le contenant en lui-même. Pas besoin de s’encombrer d’une grosse trousse de toilette encombrante. Néanmoins, elle doit être pratique et, si possible, pouvoir s’accrocher (très pratique quand vous allez prendre une douche dans un endroit où le sol ne vous permettra pas de la poser à terre).

Elle doit donc être de tissu fin mais étanche, et disposer, pourquoi pas, d’un crochet. Vous en trouverez de nombreux exemples sur ce site.

  • Les indispensables
    • Brosse à dent / dentifrice (1 pour 2 biensûr si vous êtse 2 😉 ). Conseil + : prendre un protège brosse à dent car il est possible que votre brosse à dent traîne un peu partout)
    • Savon : servira pour se laver mais aussi pour faire sa lessive
    • Shampoing
    • Pince à épiler (qui vous servira à enlever les petites échardes) / coupe ongle
    • Un rasoir
    • Crème solaire (si vous avez la peau sensible – vous servira aussi de crème hydratante en cas de besoin)
    • Pour les femmes…quelques tampons pour dépanner quand ça arrivera et que vous ne serez pas en ville…
    • Si vous êtes en couple ou prévoyez de l’être 😉 : un moyen de contraception

 

  • Se sécher

Il ne faut pas oublier d’emmener une serviette biensûr! On conseille bien évidemment, pour des questions de poids (et pas d’efficacité) les serviettes microfibres : une petite et une grande (qui vous servira aussi à la page en cas de besoin)

L'Astuce Traveleasy
Le savon multifonction : pour se laver mais aussi faire sa lessive.

 

Toilette

 

La trousse à pharmacie

 

Voir mon article dédié à la Santé en Tour du Monde

 

Conclusion

 

Ça vous paraît énorme mais en fait, ce ne sont que pleins de petites choses. Normalement, tout rentrera dans votre sac à dos 50L! 😉

L'Astuce Traveleasy
Envoyer et se faire envoyer des colis en cours de route pour s'alléger. Attention au coût dans certains pays!

Mais comme vous l’avez vu, vous allez remplir votre sac avec pleins de petites choses différentes : d’où l’utilité de prendre pleins de petites housses de rangement pour compartimenter et retrouver vos affaire plus facilement.

Voilà! Vous êtes prêt avec un sac de moins de 15kg (idéalement 12-13kg)!

 

 

 

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *