Un réveillon pas comme les autres : randonnée du Ballon d’Alsace

Départ du Lac d’Alfeld vers le Ballon d’Alsace

Il est 10h30 mais nous ne semblons pas encore bien réveillés puisqu’alors que la trace téléchargée nous dit bien de prendre en face après avoir traversé le lac, on prend sur la gauche. On se retrouve donc à commencer le tour du lac…On voit bien une indication vers le ballon d’Alsace mais tout à coup, elle a disparu et nous nous retrouvons donc à …faire le tour du lac.
Ça c’est fait.
Une fois le tour du lac fait (un bon petit échauffement en fait), on recommence et cette fois, on prend bien la trace en face, direction la « Schahling Hutte ». Pour finir, l’échauffement n’était pas de trop puisque ça monte sévère et sans répit. Une petite halte « point de vue » à la cabane en question (Schahling Hutte) et on continue en direction du ballon.
Pas de difficulté d’orientation (excepté le petit loupé du début) pour cette première partie du lac d’Alfeld au ballon d’Alsace: les panneaux son fréquents. Au croisement pour aller vers le ballon, vers la jumenterie ou vers le col des charbonniers, on commence à suivre le GR5 vers le ballon. On grimpe toujours. On passe tout de même de 619m d’altitude (lac d’Alfeld) à 1247m (ballon d’Alsace). On comprend donc pourquoi il nous faut tant grimper!
Cette première partie, bien qu’assez raide, est très agréable : en quasi totalité en sous-bois. En cette période de l’année, nous marchons sur un immense tapis de feuilles. La lumière rasante nous offre de superbes couleurs.
On arrive en haut du ballon vers 14h. Il nous aura fallu 3h pour monter en mode très cool.
La vue du ballon est superbe. C’est complètement dégagé et la chaîne des Alpes s’offre à nous.
On fait quelques photos, on se restaure un peu et on repart.
Rando Ballon d'Alsace 1

Du Ballon d’Alsace au lac des perches

Descente de presque 200m jusqu’à la jumenterie.

De là, c’est parti pour une section dans les bois. C’est ombragé, il fait donc bien plus frais, mais la section est vraiment jolie et très agréable. Elle est un peu plus technique avec beaucoup de rochers à « grimper ». On avait prévu un bivouac potentiel au lac des perches mais on se rend compte qu’on ne l’atteindra pas avant la tombée de la nuit. On continue d’avancer en se donnant donc pour nouvel objectif du jour le col des charbonniers. La lumière rasante est superbe et juste avant l’arrivée au col on trouve le lieu de bivouac presque idéal (à peine en pente sur une partie de la tente) : vue sur toute la vallée et sur la chaîne des alpes avec le mont blanc en ligne de mire. Exceptionnel. On installe toutes les affaires, on se fait un « petit » feu et on mange, enfin! C’est notre repas de Saint Sylvestre: soupe de lentilles faite maison, une bière, du saucisson et du comté. Un régal… et c’est surtout bien loin de l’effervescence et de la surconsommation propre à cette période de l’année, à laquelle nous n’adhérons pas (ou plus pour être parfaitement honnête…)

Pour finir, on ne se sera jamais couché aussi tôt de l’année ;-): 21h pétante et nous sombrons déjà vers cette nouvelle année prometteuse.

Ballon d'Alsace Ballon d'Alsace Ballon d'Alsace Ballon d'Alsace

 

Espérons surtout que cette année soit aussi belle que le lever de soleil qui nous attend pour ce 1er janvier. Un lever de soleil entre les montagnes des Alpes. Il fait frais mais on a vu pire. On ne traîne pas: un café, quelques BN et nous voilà repartis pour terminer cette rando. On continue une bonne partie de la matinée en sous bois. On passe un près où un groupe de jeune a eu la même idée que nous: quelques tentes jetés en vrac, un air festif de nouvelle année, ils ne l’ont pas fêté aussi sobrement que nous et n’ont pas pu profiter de la même vue mais ils l’ont célébré dans les montagnes et c’est déjà beau! De là, on se remet à grimper vers la tête des perches. La descente qui suit est vraiment « sport » : très raide, tout en dévers et glissante, elle nous prend un certains temps et nous donne surtout de bonnes sueurs!
Une fois le GR rejoint, la descente jusqu’au lac des perches est plus tranquille. A l’approche du lac, on entend, comme la veille lorsque nous faisions le tour du lac d’Alfeld, des bruits assez étranges: comme des gros coups de résonance. C’est la glace qui craquelle!

 

Du lac des perches, retour au au lac d’Alfeld : bienvenue en 2017!

 

 Du lac des perches, le reste sera beaucoup plus cool. Encore une petite montée avant de redescendre vers le lac Grand Neuweiher. Jean-phi s’essaye à la marche sur glace alors qu’on voit un père s’amuser à traîner ses enfants en luge sur la glace. C’est quand même magnifique à cette période de l’année!
Ballon d'Alsace Ballon d'Alsace Ballon d'Alsace Ballon d'Alsace

 

A nouveau une petite ascension et on sent la fin arriver. On rejoint une route avant de reprendre un petit chemin qui nous mène au Lac d’Alfeld.
Retour au point de départ.

 

Bienvenue en 2017 !

 

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *